Après la quenelle, le temps des querelles (texte intégral)

« Déçus par les dérives de la propagande soralo-dieudonniste, de nombreux soutiens quittent la «dissidence antisioniste», sur fond d’affaires de mœurs et d’argent. De leur côté, l’essayiste et l’humoriste lancent leur parti Réconciliation nationale. » LIre la suite

Extrait : « Le 11 novembre, c’est la web-télé «dissidente» Meta TV qui proclame son indépendance. Son animateur, Patrick Dhondt, alias Tepa, est un ancien membre de la confidentielle Union populaire républicaine, parti ultrasouverainiste et complotiste dirigé par l’énarque François Asselineau. Là encore, l’objet de la brouille est confus, mais il semblerait qu’Alain Soral ait reproché à Dhondt d’avoir accepté un entretien avec Jean Robin – un ancien proche, ayant lui aussi rompu avec le leader d’E & R au point de lui consacrer un livre à charge. Quoi qu’il en soit, Patrick Dhondt a pris sur lui de proclamer «la fin de la dissidence», parlant à son sujet d’une «mafia» et d’une «secte». Et assurant avoir «reçu énormément de messages de soutien de militants d’E & R qui sont scandalisés des écarts de langage de leur président». »

Rectification : je n’ai jamais été proche de Soral, j’ai accepté une invitation qu’il m’a faite à l’Université d’Eté d’E&R en 2007, comme j’accepte toutes les invitations où je peux m’exprimer librement sans que mon intégrité physique soit mise en jeu.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Internet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s