Archives mensuelles : octobre 2014

Les médias du système servent une fois de plus la soupe à Soral et Dieudonné

TENTATION-BDLa fausse censure des médias du système envers Dieudonné et Soral continue sur les chapeaux de roues. Ainsi, à peine annoncent-ils qu’ils vont créer ensemble un parti appelé « Réconciliation nationale », que tous les médias relaient l’information. La meilleure campagne de presse possible pour les acolytes antisémites, qui n’ont même pas un centime de publicité à débourser. Merci aux médias du système, et donc à nous tous car nous les subventionnons lourdement.

Tapez en ce moment « Soral » ou « Dieudonné » dans Google actualités, vous obtiendrez des dizaines d’articles des médias mainstream : France Info, Europe 1, Le Parisien, Mediapart, Le Monde, Le Figaro, L’Express, Le Nouvel Obs, Le Huffington post, Le Point, Arrêt sur images, Ouest France, etc. Pas un ne manque à l’appel ! Le parti des médias, détenu comme chacun sait par le lobby marxiste, a choisi l’ennemi à faire monter, comme Le Pen et le FN il y a 30 ans. C’est Soral et Dieudonné !

Il faut dire que cela les arrange bien, les médias, d’avoir Soral et Dieudonné en face. De telles caricatures ne se trouvent pas sous le pied d’un cheval, et s’ils n’existaient pas il faudrait les inventer. Notez la même promotion en ce moment pour Zemmour, un Soral juif et anti-islam, qui bat du coup tous les records de vente. Son livre ? Rien d’autre que ce qu’il raconte sur tous les plateaux depuis plus de 10 ans. Mais les Français, qui sont peut-être devenus des veaux sous la pression des médias, tombent dans le panneau.

Le feuilleton dure depuis 10 ans

Avec Soral et Dieudonné aussi, le feuilleton dure depuis plus de 10 ans, jusqu’à la nausée. Dans les médias ou en dehors, c’est la même ritournelle : la République est menacée, mais ne vous inquiétez pas braves gens, le gouvernement est là pour vous sauver ! Bon, pour cela il doit vous piquer toujours plus de fric et donc d’impôts, mais c’est pour lutter contre le fascisme, et ça, ça n’a pas de prix.

une-du-nouvel-observateurDepuis le sketch de Dieudonné sur France 3 fin 2003, on nous joue sur tous les tons le fascisme, l’antisémitisme, le négationnisme, etc. Mais bizarrement jamais le marxisme, alors que Dieudo, Soral et Zemmour en sont pétris. C’est leur matrice principale, à laquelle s’ajoute un degré important de provocation, sur la Shoah, les homosexuels, les femmes, les races… Le Nouvel Observateur fait souvent figure de boussole pour savoir qui sont les stars du moment, la une avec Soral, Zemmour et Dieudonné ne fait pas exception.

Les polémiques s’enchaînent depuis 10 ans, et à chaque fois ce sont des milliers de lecteurs en plus pour Soral et Zemmour, et des dizaines de milliers de spectateurs pour Dieudonné. De leur côté, Soral et Dieudonné crient à la censure, alors qu’on n’a jamais autant parlé d’eux. Oui, mais ils ne sont plus invités, vous comprenez ! Franchement, quelle différence ? Faut-il être invité pour faire la « une » du Nouvel Obs voici quelques mois, pour être cité par Patrick Cohen comme membres du liste noire (meilleure manière de les rendre martyres de la liberté d’expression) , pour être cité par le Ministre de l’Intérieur comme ennemis publics n°1, etc. etc. etc. ?

Choisissez entre des marxistes au pouvoir et des marxistes dissidents

La plus grande ruse du système est de donner l’illusion d’incarner le Bien, tandis que les ennemis qu’il désigne incarneraient le mal. Mais en désignant publiquement un ennemi, on lui assure une rente. Autant désigner un ennemi à la fois caricatural, ridicule, empêtré dans ses contradictions, et surtout dont les valeurs sont les mêmes que les siennes.

Je l’ai démontré dans mon livre, qui est lui totalement black-listé des médias : de Soral au Nouvel Obs, de Zemmour à Canal +, de Dieudonné à BHL, il n’y a qu’une feuille de papier à cigarette de différence. Tous sont marxistes, avec des nuances bien sûr, mais marxistes tout de même. D’ailleurs, Soral et Dieudonné ont longtemps été dans le système, bien plus longtemps que dans la soi-disant dissidence :

En désignant Soral, Dieudonné et Zemmour comme ennemis, le système reste entre copains, et offre l’apparence de débat et d’opposition qu’il y avait dans les systèmes soviétiques. Plusieurs partis, certes, mais tous communistes, camarades ! Le sionisme n’est pas du tout clivant, on trouve autant de sionistes censurés (Guy Millière, Shmuel Trigano, etc.) que de sionistes médiatisés (BHL, Finkielkraut, etc.). L’islam non plus n’est pas clivant, Zemmour et Onfray le critiquant dès qu’ils en ont l’occasion, Chebel et Ramadan le défendant aussi souvent sinon plus. Reste le marxisme, seul véritable clivage entre censurés (les anti-marxistes, qu’ils soient libéraux, libéraux-conservateurs ou conservateurs-identitaires), et médiatisés (les différents types de marxistes, les léninistes à la Badiou, les écolos à la Bové ou Cohn-Bendit, les socialo-communistes à la Mélenchon ou Plenel, ou encore les marxistes nationalistes à la Zemmour).

Une stratégie antisémite que les juifs eux-mêmes ne semblent pas voir

Cette stratégie mène évidemment au pire, à savoir médiatiser à outrance des antisémites, leur offrir le statut de martyre de la liberté d’expression (comme avec la fameuse loi Gayssot, qui a fait exploser le négationnisme dans notre pays), et leur assurer la rente financière qui va avec tant de publicité. Mais des sites, souvent amis, comme Dreuz, ou Actualité juive, semblent n’y voir que du feu et relaient à leur tour la publicité pour le parti des antisémites Soral et Dieudonné.

Ainsi un livre comme le mien, ou comme celui d’un fan de Dieudonné, qui permettent de nuancer le délire actuel (avec des antisémites hitlériens prêts à ouvrir des camps de concentration d’un côté, et des résistants posant des bombes pour faire dérailler des trains nazis de l’autre) sont censurés par une conspiration du silence. Le débat que nous avions organisé démontre pourtant qu’une discussion est possible entre les deux « camps », mais ce dialogue ferait s’effondrer la mise en scène médiatique s’il avait lieu devant trop de monde.

Mes enquêtes sur Soral, que j’ai fini par mettre totalement KO, révélant ses mensonges éhontés, n’ont jamais été reprises par le moindre média du système. Ainsi l’un des seuls véritables opposants de Soral et Dieudonné n’est interviewé dans aucun média, alors que ceux-ci veulent nous faire croire qu’ils sont contre lesdits Soral et Dieudonné ? La ficelle est un peu grosse. Le seul à avoir le droit de critiquer Soral et Dieudonné, c’est un journaliste du système, Frédéric Haziza, qui reçoit chaque semaine dans son émission Question d’info sur LCP d’autres journalistes du système (donc marxistes) du Monde, de l’AFP, et de France Info.

Après le FN, Soral-Dieudonné ?

Le FN, créé de toutes pièces par les médias là-aussi il y a 30 ans, sous l’impulsion de François Mitterrand pour diviser, affaiblir et diaboliser la droite, est-il devenu trop gênant pour le système, qu’il cherche désormais à le diviser aussi ? C’est en tout cas ce qui est en train de se passer avec la création du parti de Soral-Dieudonné, et la montée en puissance de leurs vidéos et sites respectifs.

Imaginez : avec de tels antisémites, les associations antiracistes de gauche sont aux anges, elles multiplient d’ailleurs les procès contre eux, les gagnent même parfois, et justifient ainsi leur existence. Pourtant elles ne servent à rien, et sont en grande partie responsable de la montée de l’antisémitisme dans ce pays en ayant amalgamé critiques de l’islam et racistes anti-arabes (ou islamophobes). Dieudonné et Soral sont donc des alliés rêvés pour le système oligarchique marxiste au pouvoir depuis une quarantaine d’années. Pendant que la France coule l’orchestre joue le disque rayé de l’antiracisme de gauche qui a échoué partout…

Les médias adorent jouer avec le feu, quitte à s’y brûler. Ils ont assuré la promotion de Faurisson à la fin des années 70, de la pédophilie au même moment, de la théorie du genre aujourd’hui, autant d’idéologies d’extrême-gauche. Normal qu’ils adorent détester Soral et Dieudonné, qui incarnent à perfection le nouveau diable. Comptez également sur les médias pour réinviter jusqu’à l’excès Marc-Edouard Nabe, autre marxiste, lors de la sortie de son prochain livre de 1000 pages sur Soral et Dieudonné. Il a déjà été invité longuement par son ami (marxiste ?) Frédéric Taddéï il y a plusieurs mois à ce sujet, alors que son livre n’était pas sorti et que le mien l’était déjà. Etonnant vous ne trouvez pas ? Pas du tout quand on vient de lire mon article, tout se tient et c’est si caricatural qu’on pourrait en douter, hélas je n’y suis pour rien.

La gauche a tellement fait le ménage depuis Mitterrand, et même depuis le CNR, qu’il est devenu impossible de ne pas être marxiste et de tenter de survivre dans le monde des idées en France. Demandez à des philosophes comme Philippe Nemo (viré comme un malpropre de France Culture à l’arrivée de Mitterrand), ou à des sociologues comme Lucien Oulahbib, que nous avions interviewé il y a quelques temps sur la médiatisation des intellectuels de ce pays :

Ne soyez plus surpris d’entendre autant parler de Soral et Dieudonné qui ne le méritent pourtant pas : c’est fait pour renforcer le système.

1 commentaire

Classé dans Internet

Franck Lepage sur SORAL et ETIENNE CHOUARD

1 commentaire

Classé dans Internet